Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

travaux en cours sur les Buttes du Parisis

TRAVAUX D’AMENAGEMENT

- Sur la parcelle 4, les travaux de réaménagement du lieu-dit « des Cascades », à Montigny-les-Cormeilles, démarrés au mois de mai, sont terminés. L’évacuation de l’amiante, issu de déchets laissés sur place est en cours.

L’objectif est la mise en valeur du site paysager historique tout en préservant l’habitat des tritons. Ils ont consisté d’une part à remblayer le grand bassin supérieur pour le transformer en mare ; d’autre part à ouvrir à la promenade une zone jusque-là clôturée. Avant la fin de l’année, c’est le réseau d’alimentation de l’ensemble des bassins qui va être revu dans sa totalité. Leur remise en eau, jusque-là temporaire pour permettre aux tritons de se reproduire, deviendra donc définitive. Néanmoins, les bassins ne formeront pas de cascades à proprement parler : l’eau ne circulera pas en permanence.

L’originalité de ce chantier tient à ce qu’en amont, plusieurs travaux de préparation ont été encadrés par la Mission d’éducation à l’environnement de l’AEV (curage et nettoyage des bassins, aménagements pour la petite faune,…). Y ont participé des élèves de l’école primaire du Centre de Montigny-les-Cormeilles (juin 2016) et de l’école Emile Roux de Sannois (mars 2017), ainsi que des adolescents en situation de handicap, de l’Institut Médico-Educatif de Sartrouville (janvier et mai 2017).

- Sur la parcelle 20, à Sannois, des travaux de nettoyage (retrait d’amiante) sont en cours suite à la démolition d’anciens cabanons.

- Le chantier d’aménagement de la Coulée verte de Cormeilles est pour l’instant en pause : des fouilles archéologiques sont prévues, suite à la découverte d’un cimetière néolithique.


TRAVAUX FORESTIERS



Dans le cadre de la gestion durable de la forêt des Buttes du Parisis, l’AEV et l’ONF mènent chaque année des coupes de bois. Elles sont prévues par le plan de gestion rédigé par l’ONF, et ont pour objectif de rajeunir et de diversifier cette forêt laissée sans gestion depuis près de 70 ans. Une série de travaux a démarré en hiver 2016-2017 :

·  En parcelle 8, une coupe d’amélioration a été réalisée. Elle consiste à repérer les plus beaux arbres et à enlever ceux qui les empêchent de grandir. Acheté par une scierie familiale normande, le bois de châtaignier, très résistant, servira par exemple à fabriquer des piquets de pâture ou du mobilier d’extérieur. 

· En parcelle 10, une coupe de régénération est achevée. Elle consiste à ôter un boisement dépérissant d’essences inadaptées au terrain. Les robiniers (essence invasive) et les érables qui ont colonisé le flanc de la butte ont formé ici la première génération de forêt, mais ils sont aujourd’hui sur le déclin. Dès cet hiver, l’AEV y plantera des chênes, des merisiers, des alisiers. 

· En parcelle 13, une coupe de régénération est achevée. Elle consiste à ôter un boisement dépérissant où les châtaigniers présents sont sur le déclin. Dès cet hiver, l’AEV y plantera des chênes, des merisiers, des alisiers. Les bûcherons finissent d’évacuer le bois de chauffage cet été.

·  En parcelle 7, des clairières temporaires ont été ouvertes. La lumière permettra naturellement à une nouvelle génération d’arbres de grandir, au milieu de cette forêt où tous les boisements ont le même âge. Ces grandes zones ouvertes semblent « à nu » aujourd’hui mais ne le restent pas longtemps : une telle coupe a déjà été menée en parcelle 14 il y a 2 ans, et les jeunes châtaigniers y font déjà 2 m de haut.

· En parcelle 4, une clairière temporaire a été ouverte fin 2015 en complément d’une coupe d’amélioration sur le reste de la surface. Les bûcherons finissent d’évacuer le bois de chauffage cet été. La lumière permet déjà à une nouvelle génération d’arbres de grandir au milieu de cette forêt où tous les boisements ont le même âge. Dans le cadre de l’aménagement forestier, un îlot de vieillissement de 3.3 ha a été retenu dans cette parcelle. Le choix de sa localisation se justifie par la présence de châtaigniers présentant un intérêt écologique. 

· En parcelle 3, l’ouverture de cloisonnements réalisée permettra de protéger le sol lors des chantiers à venir. 

 
Les travaux menés depuis la reprise de la gestion forestière ont concerné 60 hectares toutes opérations comprises dont 7 hectares de coupes de régénération (4% de la surface de la forêt). 

Les abattages sont suspendus du 15 avril au 31 août pour protéger la végétation. À l’issue des travaux, chaque parcelle sera remise en état par l’entreprise.


Pour toute question sur les travaux en cours, vous pouvez contacter l’AEV à aev@aev-iledefrance.fr
Pour accéder à la carte des travaux en cours, cliquez ici.
 

En savoir plus

Suivez-nous