Coteau dans l'espace naturel régional des Coteaux de l'Aulnoye
Espace naturel régional des Coteaux de l'Aulnoye
Verger pédagogique dans l'espace naturel régional des Coteaux de l'Aulnoye
Verger pédagogique
Noyer sur l'espace naturel régional des Coteaux de l'Aulnoye
Noyer sur l'espace naturel régional des Coteaux de l'Aulnoye
Pré sur l'espace naturel régional des Coteaux de l'Aulnoye
Pré sur l'espace naturel régional des Coteaux de l'Aulnoye

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Les coteaux de l’Aulnoye - Le bio, la butte et l’exploitant

  • Statut du grand projet : En cours
  • Territoire(s) concerné(s) : Coteaux de l'Aulnoye

Les Coteaux de l’Aulnoye ont connu un second souffle, grâce à l’appel à candidature lancé par l’AEV pour reprendre l’exploitation agricole du site. Ce lieu, qui bénéficie d’un emplacement stratégique (aux franges de la Seine-Saint-Denis et de la Seine-et-Marne), et d’un relief naturel formé par les buttes de gypse du Bassin parisien, est en train de développer de nombreuses activités agricoles, ouvertes au public.

Culture bio et liens sociaux

Menacé de disparaître du territoire avec le départ à la retraite des deux derniers agriculteurs de la commune, l’élevage de vaches va bientôt reprendre sur les coteaux de Coubron. « Cette installation va offrir aux riverains l’opportunité de consommer des produits laitiers bio (lait, yaourts, fromages) et des fruits et légumes, précise Benoît Lelaure, chargé de mission agriculture au sein de l’AEV. Nous avons sélectionné ce jeune maraîcher de l’Oise car il conciliait l’expérience du maraîchage bio, la volonté de commercialiser sa production en circuits courts et avait l’intention de se rapprocher de l’Île-de-France». Cette nouvelle installation agricole, à proximité de zones très urbanisées comporte également une dimension sociale. Elle crée un pont, une relation entre deux univers qui d’ordinaire communiquent assez peu.

Penser globalement, agir collectivement

Attenante aux coteaux de l’Aulnoye, la forêt régionale de Bondy est l’un des premiers massifs acquis par la Région en 1965, avant même la création de l’AEV. L’objectif était déjà de garantir au public, dans une zone carencée en espaces verts, un accès à la nature. Depuis, patiemment, l’AEV a acheté, pour le compte de la Région, des centaines de parcelles forestières et agricoles, mené des études paysagères et environnementales, et bâti, en concertation avec ses partenaires, un projet de territoire stratégique à plus d’un titre. Précisons notamment que les Coteaux de Aulnoye se structurent autour d’une remarquable butte boisée, sur une réserve de gypse en cours d’exploitation.

« Ce projet traduit une nouvelle façon d’appréhender l’aménagement du territoire, commente Eric Goulouzelle, Directeur général adjoint de l’AEV. Au lieu d’agir individuellement, les acteurs concernés – AEV, commune de Coubron, départements, chambre d’agriculture, groupement des agriculteurs bio... - ont pensé ensemble un projet global. La répartition des tâches, formalisée par une charte signée en septembre dernier, s’est précisée ensuite. Innovante, cette approche concertée est d’autant plus essentielle que le territoire se situe à l’interface de plusieurs zones (deux départements, pôle aéroportuaire de Roissy...) ».

« A côté de la dimension agricole, un centre équestre, des jardins familiaux et un circuit de promenade devraient ensuite voir le jour. De nouvelles opportunités de créer des loisirs et du lien social », conclut Benoît Lelaure.

Des vaches, des produits bio, du lien social et des loisirs... Le bonheur est bientôt dans le pré des coteaux de l’Aulnoye.

Suivez-nous