Champ de colzas à l'espace naturel régional de la Haute vallée de Chevreuse
Sortie à la ferme Trubuil pour les Agriculteurs Juniors
Vaches highland de la plaine de l'Ormetteau
Récolte des oeufs
Vue panoramique sur Mantes-la-Jolie
Mara des bois
Champ de salades sur la plaine maraîchère de Montesson
Plantation de salades
Vache et son veau
Espace agricole au sein de la Boucle de Guerne

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Redynamiser l’agriculture

En bordure du tissu urbain, au sein des PRIF, les espaces de déprise agricole (souvent en friche et morcelés), font l’objet d’une politique de reconquête volontariste de la part de l’AEV : démarchage des propriétaires, acquisition, défrichage... L’objectif est de relancer une activité agricole de proximité en facilitant l’accès au foncier à de jeunes agriculteurs porteurs de projets compatibles et économiquement viables.

Faciliter l'accès au foncier

Les zones agricoles périurbaines concentrent une multitude de contraintes qui conduisent souvent à l’abandon progressif des terres par les agriculteurs. Ces contraintes sont connues : vols, dégradations, circulation difficiles des engins agricoles, conflit de voisinages, spéculation foncière, isolement. L’AEV tente, avant tout, d’éviter ce phénomène de déprise que l’on rencontre souvent aux abords des villes. Mais parfois, elle doit également agir pour relancer une activité agricole dynamique. A cette fin, l’AEV réalise des études de territoires dont les objectifs sont de dresser des états des lieux précis du contexte territorial puis de proposer des pistes d’avenir pour redynamiser l’activité agricole. L'Agence réalise ensuite des acquisitions foncières, défriche les parcelles abandonnées, procède au nettoyage des dépôts, sécurise les accès puis réalise des appels à candidatures afin de trouver des agriculteurs intéressés pour reprendre les terres. En permettant ainsi l’accès au foncier, l’AEV lève l’un des freins majeurs à l’installation en Île-de-France. Deux sites sont emblématiques de cette démarche : les Coteaux de l’Aulnoye à Coubron (93) et le Mont guichet à Chelles (77). Deux lieux où l’agriculture a pu être maintenue grâce à l’intervention de l’AEV.

Ferrières

Ferrières

Jadis propriété de la famille de Rothschild, la forêt de Ferrières s’étend sur plus de 3 000 hectares. Elle a...

Lire la suite

Plateau de Saclay

Plateau de Saclay

Situé à 20 kilomètres de Paris, le plateau de Saclay s’étend sur 5 000 hectares, dont la moitié sont des surfaces...

Lire la suite

Saint-Eutrope

Saint-Eutrope

Encerclée par les infrastructures urbaines du sud d’Orly, la forêt régionale de Saint-Eutrope constitue un havre de...

Lire la suite

Plateau d'Andilly

Plateau d'Andilly

Le plateau d’Andilly, dans le Val d’Oise, a accueilli successivement des exploitations d’argile, diverses cultures...

Lire la suite

Suivez-nous