Château de la Roche-Guyon
Château de la Roche-Guyon
Vue sur la forêt et champ
Vue sur la forêt et champ
Coprin en forêt de la Roche-Guyon
Coprin en forêt de la Roche-Guyon

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Premier Festival des Forêts en Île-de-France !

15.10.20
Bien que l’Île-de-France soit la région la plus urbanisée du pays, elle n’en demeure pas moins une terre de nature. La forêt recouvre ainsi 24 % du territoire (287 000 hectares) et accueille 100 millions de visiteurs chaque année. Elle joue un rôle essentiel pour la qualité de vie des 12,2 millions de Franciliens, si bien que ses enjeux doivent être mieux connus du grand public, notamment les spécificités des forêts périurbaines. Reconnecter les citadins à la nature et tisser des liens avec les professionnels de la filière, c’est tout le sens du 1er Festival des Forêts en Île-de-France, dont l’AEV est très heureuse d’avoir été partenaire !

FIBOISsitewebOK
Crédit photo : Céline Laurens

Quand la forêt sort du bois

Organisé par FIBois Île-de-France (ex Francîlbois), le Festival des Forêts en Île-de-France a permis de mettre en lumière les forêts et de révéler aux yeux des visiteurs les multiples rôles qu’elles remplissent. Car si leur fonction récréative est spontanément citée, elles ont bien d’autres cordes à leur arc ! Elles assurent des fonctions environnementales avec le stockage de carbone, l’amélioration de la qualité de l’eau, la lutte contre l’érosion des sols, la régulation de la température, ou encore l’accueil de biodiversité. Elles permettent aussi la production de matériaux pour la construction ou l’ameublement et alimentent le secteur des énergies renouvelables. Des fonctions économiques qui ont vocation à alimenter une filière locale non délocalisable, en remplacement d’autres matériaux et énergies plus polluantes. Les forêts franciliennes jouent un rôle clef dans la lutte contre le changement climatique. Mis en péril par une fréquence accrue d’événements extrêmes (sécheresses, attaques de parasites…), leur renouvellement constitue un enjeu majeur. Il est donc extrêmement important de s’intéresser au renouvellement des essences et d’adapter les espaces naturels aux changements actuels et à venir. Gestionnaire de près de 40 forêts régionales (soit 10 000 hectares), l’AEV est bien consciente de l’impérieuse nécessité de préserver ces écosystèmes et d’assurer leur viabilité à long terme. Elle s’est tout naturellement associée au Festival des Forêts pour contribuer, à sa manière, à la valorisation de la filière forêt-bois qui compte de nombreux savoir-faire.

Débat, visites et animations : l’Île-de-France se met au vert

Construit autour de la controverse « Couper des arbres détruit-il la forêt ? », le Tribunal pour les Générations Futures a marqué le coup d’envoi du festival. Un format original pour interroger le monde à venir et créer le débat autour de thématiques qui secouent la société. S’en sont suivies, sous un soleil inespéré, une cinquantaine de visites et d’animations gratuites, partout dans la région. Concert de flûte et voix, balade contée, démonstration d’ébénisterie, randonnée forestière et sylvicole, découverte des métiers de la filière forêt-bois… se sont ainsi succédé toute la journée du samedi 3 octobre et ont fait vibrer les frondaisons d’Île-de-France. Au total, près de 5 000 visiteurs ont participé à cet événement. Un franc succès qui appelle sans doute une seconde édition !

En savoir plus

Suivez-nous