La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
Lancement du concours
Lancement du concours "Balise ta Balade!"
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Une nouvelle promenade à découvrir au Moulin des Marais !

19.10.18
illu-article-signaletique-moulin-des-marais

Vous voulez profiter des couleurs de l’automne, de l’air frais et du calme de la nature, le tout à portée de RER ? Alors prenez votre Pass Navigo, et suivez-nous !

Au cœur de la Seine-et-Marne s’étend l’espace naturel régional du Moulin des Marais, vaste zone humide de près de 280 hectares. Acquise par l’AEV en 1992, elle fait depuis le bonheur de la faune, de la flore et des promeneurs.

Ce site a fait récemment l’objet d’une nouvelle signalétique, présente à l’entrée des lieux, proposant un itinéraire de promenade de près de 2 kilomètres pour partir à la rencontre d’une biodiversité exceptionnelle.

Vous souhaitez vous y rendre ? Rien de plus simple ! Arrêtez-vous à la station Mitry-Claye sur le RER B, et après 10 petites minutes de marche en direction de Gressy, vous arriverez dans cet ultime vestige de ce qui était connu, au Moyen-Âge, comme le plus vaste marécage d'Île-de-France.

Une nouvelle promenade pour (re)découvrir les lieux

Commencez votre parcours en longeant une allée de Charmes que côtoient, au printemps, des fourrés d’Aubépines.

Quelques centaines de mètres plus loin, vous découvrez une zone humide jouxtant un étang. Celle-ci est constellée de petites mottes végétales, appelées « touradons ». Leur formation est due à la lente dégradation d’anciennes racines et de feuilles mortes de Laîche.

Sur l’étang, vous pourrez observer – si les conditions sont propices – de nombreux oiseaux : le Râle d’eau, le Bruant des roseaux, la Bergeronette des ruisseaux ou encore le Héron y viennent souvent, pour apprécier la quiétude des lieux.

Soudain, vous voilà devant deux géants : ce sont des ifs remarquables, plantés ici il y a plus d’un siècle. Avec leur forme de parasol, ils invitent à la relaxation lors de beaux après-midi ensoleillés.

Enfin, s’étend devant vous une vaste clairière. Jusqu’en 1838, un moulin à eau occupait une partie du paysage. Puis, au début du XXe siècle, les propriétaires l’ont transformé en une demeure bourgeoise agrémentée de plantations exotiques. C’est après la destruction de cette maison que la nature a repris possession des lieux.

Bonne promenade !

En savoir plus

Suivez-nous