La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy
La brigade équestre de l'AEV en forêt régionale de Bondy © Hellio - Van Ingen
Lancement du concours
Lancement du concours "Balise ta Balade!"
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Lancement de notre nouvelle application mobile : Balade Branchée
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières
Les séquoias de l'allée des Lions en forêt régionale de Ferrières © Hellio - Van Ingen

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Portrait d’avicultrice : Sophie Besnard, des cocottes et des champs

09.02.18
sophie-besnard
L’aviculture demande du temps, de la méthode et de la passion. Rencontre avec Sophie, dont les volailles ont su conquérir le plateau Briard.

« De l’herbe, des arbres, des champs, et…c’est tout ! », s’exclame Sophie Besnard.  À 53 ans, après 28 années comme chercheuse biologiste chez un géant pharmaceutique, Sophie Besnard avait besoin de changement. Une aspiration profonde qui va se concrétiser sur 4,5 ha de terres agricoles louées à l’Agence des espaces verts (AEV) de la Région Île-de-France, et situées à Mandres-les-Roses (94), sur lesquelles elle posera ses valises en 2015.

« Il y a vraiment de quoi faire en Île-de-France, et beaucoup de bonnes volontés. Le gros problème, c’est le foncier», indique Sophie. Heureusement, « l’AEV s’est portée acquéreuse du terrain et le jury a accepté mon dossier, faisant de moi le locataire des lieux », se réjouit-t-elle.

Naît alors  son exploitation, « la ferme bio du Plateau Briard », consacrée à la production de poulets et d’œufs. 

Du bio au menu


450 poussins destinés à être des poulets de chair y arrivent toutes les 3 semaines, et 250 poules pondeuses y vivent à plein temps. Sophie vend ensuite ses volailles dans des AMAP ou dans des Comités d’entreprises, mais surtout sur place.

De la nourriture jusqu’à l’abattoir, la ferme offre à ses poules et poulets un mode de vie sans stress et en plein air. Ainsi, par exemple, Sophie a conçu un système permettant de récupérer les œufs à l’extérieur du poulailler, sans avoir à y rentrer et à perturber les poules.

Cet ensemble de bonnes pratiques a valu à la ferme de Sophie l’obtention du Label « Agriculture Biologique ».
 

En savoir plus

Suivez-nous