L'ouvrage se veut un modèle pour les modes de circulations douce, avec notamment une accessibilité pour les PMR
L'ouvrage se veut un modèle pour les modes de circulations douce, avec notamment une accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite
La passerelle enjambe les étangs de ses 66 tonnes, sur près de 40 mètres...

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Fosse aux Carpes : inauguration de la nouvelle passerelle

09.04.15

Territoire concerné: Fosse aux Carpes

Inaugurée le 7 avril dernier sur l'espace naturel régional de la Fosse aux Carpes, cette passerelle s'inscrit dans les nouveaux aménagements menés par l'AEV en faveur de ce site.  Cinq mois ont été nécessaires pour réaliser ces travaux, qui s'inscrivent dans le Plan Vert Régional et participent à la mise en valeur des vallées et des liaisons vertes.
Inaugurée le 7 avril dernier sur l'espace naturel régional de la Fosse aux Carpes, cette passerelle s'inscrit dans les nouveaux aménagements menés par l'AEV en faveur de ce site. Cinq mois ont été nécessaires pour réaliser ces travaux, qui s'inscrivent dans le Plan Vert Régional et participent à la mise en valeur des vallées et des liaisons vertes.


Située à Draveil, au cœur de l'Essonne sur la liaison verte de la vallée de la Seine, la Fosse aux Carpes a de quoi surprendre : ses plans d'eau ont longtemps été le siège d'une exploitation industrielle exacerbée, et ce jusqu'en 1985. Laissée à l’abandon depuis, cette ancienne gravière a été rachetée en 1998 par l'Agence des espaces verts. L'année suivante, son périmètre a bénéficié d’un Arrêté de protection de Biotope.

Aujourd'hui, la Fosse aux Carpes est le lieu de vie privilégié de nombreuses espèces et offre une diversité biologique rare. Avec ses 14 hectares de plans d'eau reliés à la Seine et ses 12 hectares de berges et de terres boisées, elle est en effet le refuge de la Prêle de Moore et du Faux riz, deux espèces de berges d'étang, très rares et vulnérables en Région Île-de-France. Elle accueille également une colonie de Hérons cendrés, qui a d'ailleurs motivé la création de l’Arrêté.

Et pour concilier au mieux préservation de la faune et de la flore et accueil du public, l'AEV a lancé, en 2010, un projet d’aménagement paysager avec, en point d'orgue, la création d'une passerelle. 38 mètres de long, 4,5 mètres de large, 66 tonnes...

S'inscrivant dans le paysage des rives de la Seine, cette passerelle, accessible aux personnes à mobilité réduite, offre désormais aux Franciliens une continuité de promenade le long du fleuve et constitue, à elle seule, un poste d’observation pour les amoureux de la nature.

En parallèle, pour accueillir au mieux les Franciliens sans dénaturer cet espace à fort intérêt écologique, des zones ont été aménagées en jardins.

>> DÉCOUVREZ EN VIDÉO LA POSE DE LA PASSERELLE À LA FOSSE AUX CARPES

Suivez-nous