Vue sur la vallée
Vue sur la vallée
Chemin de promenade dans l'espace naturel régional des Vergers de Seine
Chemin au sein de l'espace naturel régional des Vergers de Seine
Plaine agricole dans l'espace naturel régional des Vergers de Seine
Plaine agricole dans l'espace naturel régional des Vergers de Seine
Enfilade de vergers dans l'espace naturel régional des Vergers de Seine
Plaine agricole sur l'espace naturel régional des Vergers de Seine

Cliquez ici pour afficher la carte de ce territoire

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Vergers de Seine

Avant-derniers bastions agricoles de l’Ouest parisien, les vergers de Seine sont désormais des territoires protégés en vue de leur préservation.

Terres agricoles dans le Val-de-Seine yvelinois

A seulement 25 km de Paris, dans le Nord-Est des Yvelines, les vergers sont situés dans la Vallée de Seine aval, sur les coteaux de Chambourcy, à cheval sur les communes d’Aigremont, de Poissy et d’Orgeval. Ils sont encadrés à l’Est et au Sud par les forêts de Saint-Germain, Marly-le-Roi, et les contreforts boisés du plateau des Alluets.

Plus de 8 000 tonnes de fruits produits chaque année !

Les vergers de Seine comptent parmi les espaces agricoles de l’Ouest parisien les plus proches de Paris. Ils occupent une position stratégique : l’agriculture périurbaine et les massifs forestiers y occupent près de 60 % des territoires.
Composé aux deux tiers d’espaces naturels, le site présente des caractéristiques paysagères très contrastées, avec un relief varié et des zones d’habitation très disparates. À Poissy et Villennes-sur-Seine, l’urbanisation a gagné progressivement les buttes et corniches boisées qui dominent le fleuve, en rive gauche. Plus au Sud, sur le flanc Nord-Est du plateau des Alluets, les villages d’Aigremont et d’Orgeval se sont établis à mi-pente, en contrebas des lisières forestières, là où jaillissent les sources. Autour de ces villages, les coteaux agricoles forment une importante zone arboricole, avec une production annuelle de plus de 8 000 tonnes de fruits (pommes et poires principalement).

Suivez-nous