Chemin d'exploitation le long du ruisseau des Longs-Prés
Vue d'ensemble sur une plaine agricole de la Vallée de Chauvry
Transilien et balade équestre le long du ruisseau des Longs-Prés
Champs bordés de haies à proximité du ruisseau des Quarante Sous
Ruisseau des Quarante Sous entre champs et ripisylve

Cliquez ici pour afficher la carte de ce territoire

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Vallée de Chauvry

Au cœur du Val d’Oise, ce vaste espace à dominante agricole d’environ 2 100 hectares constitue un maillon important de la ceinture verte régionale. Entre la forêt de Montmorency et la Plaine de France, de nombreux ruisseaux sillonnent cette continuité écologique d’envergure que l’AEV s’est engagée à préserver.

Une pression urbaine massive

La Vallée de Chauvry est bordée par les massifs forestiers de l’Isle-Adam, au nord, et Montmorency, au sud. Aux portes de l’agglomération parisienne, elle rejoint dans sa partie est la vallée du petit Rosne qui accompagne la plaine de Cercelets et des Boursault. Cette plaine est limitée au sud par le front urbain de Domont, et à l’est par la RD 301. De par sa proximité avec Paris, le sud de la vallée a fait l’objet de nombreux projets d’urbanisation dans les années 70. Puis, le secteur nord a peu à peu été gagné cette pression urbaine, avec notamment des projets routiers et des zones d’activités entravant la fonctionnalité agricole et dégradant certaines continuités écologiques. Dès 2006, plusieurs communes de ce territoire (dont Bouffémont et Moisselles) se sont prononcées en faveur de la mise en place d’un PRIF sur cet espace, afin de garantir le maintien de la continuité écologique entre la forêt de Montmorency et la Plaine de France.

Des enjeux écologiques multiples

Outre l’excellente qualité agronomique de ses terres, la Vallée de Chauvry présente un enjeu majeur de biodiversité. Le ruisseau de l’étang de Chauvry constitue notamment une liaison écologique nord-sud importante entre la forêt domaniale de l’Isle-Adam et celle de Montmorency. De manière plus globale, la problématique de gestion de la ressource en eau est au centre des préoccupations de l’AEV sur ce site, au vu des nombreux ruisseaux alimentant la vallée du petit Rosne et celle de Chauvry.


La Vallée de Chauvry : quelles missions pour l’AEV ?

  • Poursuivre la préservation, l’acquisition et l’ouverture au public d’un espace naturel forestier ;
  • Assurer le maintien d’espaces agricoles périurbains viables ;
  • Assurer la continuité entre espaces agricoles et forestiers,
  • Renaturer les espaces artificialisés (notamment en bord de rives) ;
  • Restaurer et consolider la continuité forestière entre Montmorency et l’Isle-Adam.


Suivez-nous