Champ de blé dans l'espace naturel régional de l'Orge Aval
Champ de blé dans l'espace naturel régional de l'Orge Aval
Chemin forestier dans l'espace naturel régional de l'Orge Aval
Chemin forestier dans l'espace naturel régional de l'Orge Aval
Vue sur la forêt dans l'espace naturel régional de l'Orge Aval
Vue sur la forêt dans l'espace naturel régional de l'Orge Aval
Mare forestière dans l'espace naturel régional de l'Orge Aval
Mare forestière dans l'espace naturel régional de l'Orge Aval

Cliquez ici pour afficher la carte de ce territoire

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Orge Aval

L’espace naturel régional de l’Orge Aval est aujourd’hui un territoire composé de fragments de sites naturels s’étendant de part et d’autre de l’Orge. Ces morceaux aujourd’hui disparates deviendront à long terme des lieux de loisirs privilégiés. Des parties du bois de la Rouche et du bois Badeau ont été aménagés et ouverts au public.

Entre vallées et plateaux de l’Essonne

L’espace naturel régional de l’Orge Aval est situé dans la vallée de l’Orge, en Essonne. Ce territoire est délimité par la Francilienne, par les voies ferrées et par la route Nationale 20.
Le plateau boisé de Linas-Montlhéry et le plateau agricole de Vert-le-Grand constituent enfin les deux grandes entités paysagères qui encadrent ce site.

Un espace irréductible, qui résiste encore et toujours à l'urbanisation ...

En Île-de-France, l’expansion urbaine progresse selon la ligne directrice des infrastructures de transports et menace les zones naturelles résiduelles de plus en plus déqualifiées. La création de l’espace naturel régional de l’Orge Aval illustre la démarche de l’Agence des espaces verts pour valoriser ces espaces dégradés et menacés.

Des points de vue imprenables de Brétigny à Montlhéry

Le périmètre de l’espace naturel régional de l’Orge Aval, avec ses contours déchirés, témoigne de l’urbanisation mal maîtrisée qui a morcelé le site.
Aujourd’hui, un habitat diffus s’égrène le long de l’Orge ainsi que sur les coteaux boisés de Brétigny-sur-Orge et Saint-Germain-lès-Arpajon.
Vers le bois de la Rouche, les bois épars de chênes et de châtaigniers demandent à être confortés et enrichis. Ils s’étendent jusqu’aux terres agricoles du plateau des Trente Arpents.
Depuis ce plateau, l’observateur peut jouir d’un point de vue dégagé sur les vallées de la Salmouille et du Blutin. Au loin, isolée sur une butte, la silhouette de la tour millénaire de Montlhéry guette encore les voyageurs de cette vallée.
Sur la rive gauche de l’Orge, territoire qui constitue une zone d’expansion des crues de la rivière, prairies, terres cultivées et petit bois s’étendent en pente douce, du fond de vallée jusqu’aux habitations de Leuville-sur-Orge.

 

Suivez-nous