Plan d'eau dans l'espace naturel régional de la Fosse aux carpes
Plan d'eau dans l'espace naturel régional de la Fosse aux carpes
Espace privé dans l'espace naturel régional de la Fosse aux carpes
Espace naturel régional de la Fosse aux carpes
Cour d'eau dans l'espace naturel régional de la Fosse aux carpes
Cours d'eau dans l'espace naturel régional de la Fosse aux carpes
Plaine végétale dans l'espace naturel régional de la Fosse aux carpes
Plaine de l'espace naturel régional de la Fosse aux carpes

Cliquez ici pour afficher la carte de ce territoire

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Fosse aux Carpes

Au coeur de l'Essonne, les plans d'eau de la Fosse aux Carpes ont longtemps été le siège d'une exploitation industrielle exacerbée. Aujourd'hui, ils sont le lieu de vie priviligié de toutes sortes d'espèces et offrent une diversité biologique rare.

Un ancien site industriel

La Fosse aux Carpes est un ancien site industriel, à vingt kilomètres au Sud-Est de Paris, dans le département de l’Essonne. Ses 26 hectares de bois et de plans d'eau s’étendent sur la commune de Draveil (Essonne), en bordure de Seine.

Quand la nature reprend ses droits

En dépit de sa profonde transformation par l’activité humaine, le site fait preuve d’une surprenante richesse écologique. Cet espace naturel régional comprend un vaste plan d’eau relié à la Seine par un chenal. Au loin, deux presqu’îles et une île participent à la beauté des lieux.
A la fin du XIXe siècle, l’installation d’activités d’extraction de sable le long des berges pour la construction du métro parisien a considérablement modifié le paysage. Au fil du temps, les silhouettes des grues et des dragueurs ont laissé la place à celles des grands ateliers de réparation des péniches naviguant sur le fleuve. Depuis l’arrêt des activités, en 1985, de nombreuses traces de ce passé industriel demeurent : berges abruptes, passerelle métallique, végétation spontanée…

Une véritable fosse aux trésors

La tranquillité des lieux a favorisé la venue de nombreuses espèces d’oiseaux, grèbes, hérons ou martins-pêcheurs, qui apprécient tout particulièrement les poissons dont le plan d’eau regorge. Les branches d’arbres penchées sur l’eau, constituent un milieu très favorable à la reproduction des carpes et des perches.
La flore du site se distingue aussi par sa richesse botanique. On y recense deux espèces protégées en Île-de-France : le faux-riz, que l’on croyait disparu, et la très rare prêle de Moore.
Malgré son passé industriel, la Fosse aux Carpes revêt donc un intérêt écologique certain qui lui vaut d’être protégée par un arrêté préfectoral de biotope et cartographiée Zone Naturelle d'Intérêt Floristique et Faunistique.
Un sentier de Grand Randonnée offre de belles vues plongeantes sur les berges de la Seine, où quelques péniches ont élu domicile. Une petite île, entièrement boisée, émerge d’un large plan d’eau et attire l’œil des promeneurs.

 

Actualités

Suivez-nous