Anémones Sylvie dans le bois de Boissy
Anémones Sylvie dans le bois de Boissy
Lisière du bois de Boissy
Lisière du bois de Boissy
Sous-bois dans l'espace naturel régional de Boissy
Sous-bois dans l'espace naturel régional de Boissy
Plaine de Boissy
Plaine de Boissy

Cliquez ici pour afficher la carte de ce territoire

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Boissy

Dans la vallée de Montmorency, le domaine régional de Boissy apparaît comme un îlot verdoyant au cœur des avancées urbaines du Parisis. Protégé par le périmètre d'acquisition mis en œuvre par l’Agence des espaces verts, le domaine constitue un maillon essentiel de la liaison verte entre la forêt de Montmorency, au nord, et les Buttes de Cormeilles-en-Parisis, au sud.

Une forêt tournée vers la plaine agricole de Boissy

Le petit bois de Boissy est situé dans la vallée de Montmorency, le long de l'axe Paris/Cergy. Il est bordé, au Nord, à l'Ouest et au Sud, par trois voies routières, dont l'autoroute A115. Il s'ouvre, à l'Est, sur la plaine agricole de Boissy. Cette ouverture évite l'enclavement et permet un dialogue paysager entre les deux seules entités naturelles de ce secteur. Au Sud, il rencontre le bois des Éboulures, situé sur la commune de Franconville.

Une histoire à protéger

Le bois de Boissy était autrefois dans le prolongement du parc du château, demeure d’une famille bourgeoise du XVIIIe siècle. Sa structure est pensée pour offrir à la promenade des allées rayonnantes autour d'un carrefour en étoile. Cette configuration historique est conservée, tout comme son prolongement vers le Sud jusqu'à la chaussée Jules César. Le château est aujourd'hui classé monument historique.

Des peuplements arborés variés

Le chêne, l'érable, le charme, constituent le fond arboré du bois, tandis que le bouleau est présent sur les sols les plus pauvres. Merisiers, châtaigniers, robiniers faux-acacia, tilleuls, frênes et autres hêtres complètent la flore de ce territoire.
En avril 2014, 52 Chênes sessile ont été plantés sur la coulée verte du Plessis Bouchard. Il s'agit de la première tranche des travaux (étalés sur trois ans) ayant pour but, à terme, la création d'une allée de chênes de part et d'autre de l'allée piétonne de la coulée verte.

La vie de château retrouvée

Propriétaire de la partie boisée de l'ancien domaine, l'Agence des Espaces Verts a réalisé divers aménagements d'accueil pour le public. Un chemin d'exploitation entre la lisière et une étroite bande cultivée permet de découvrir l'originalité et l'organisation des lieux en clairières : devant une allée de marronniers non entretenue s'étend un champ en culture cadré de boisements avec, à l'arrière, le château qui se détache sur la toile de fond du parc. L’AEV est également gestionnaire de la plaine du Plessis-Bouchard, louée à des maraîchers. La coulée verte y a été aménagé en 2008-2009 afin de relier le Plessis-Bouchard au bois de Boissy.

 

Actualités

Suivez-nous