Face à face n°2 : L’expansion de la filière bois énergie : Une bonne chose pour tout le monde ?
Le colloque est sur le point de s'achever sur une intervention du Ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt
Signature de la charte AEV - ONF pour une gestion durable des forêts franciliennes !
Table ronde n°2 : Quel avenir pour la filière bois en Île-de-France ?
L'hémicycle du Conseil régional d'Île-de-France accueillait ce 3e colloque de l'AEV

Cliquez ici pour découvrir les espaces naturels d'Île-de-France

Préparez votre sortie

Type de lieu

Éléments naturels présents sur ce lieu

Activités

Patrimoine écologique et culturel

Accès

aide

Découvrez également sur ce territoire :

Accéder à la carte

Colloque 2014 : La forêt francilienne, des ressources inexploitées ?

Conseil régional d'Île-de-France, Paris

L’AEV, en partenariat avec Francîlbois, a organisé le 29 avril 2014 dans l’hémicycle du Conseil régional d’Île-de-France son colloque « La forêt francilienne, des ressources inexploitées ?». Ce rendez-vous a su tenir toutes ses promesses : une journée de débats, de face-à-face et de témoignages avec l’ensemble des acteurs de la filière bois-forêt autour des grandes questions économiques et écologiques inhérentes à la gestion, l'exploitation et les usages de ce précieux matériau.
Sans langue de bois !

Colloque animé par Vincent ÉDIN, journaliste.

LE DÉROULÉ

  • 9h30 - Introduction du colloque

    Discours d'accueil par la Vice-présidente du Conseil régional
    Ouverture du colloque par le Président de l’AEV

  • 10h00 - Table ronde n°1 : La filière bois en Île-de-France : potentiels et contraintes

    Brice LEFRANC (Francîlbois), Étienne DE MAGNITOT (CRPF), Jean-Luc DUNOYER (ONF), Paul LAFON (Extraf), Philippe GOURMAIN (Cabinet Rousselin - Gourmain) et Véronique BRICHARD (Créabois 91)

    Chaque maillon de la filière a aujourd’hui conscience des obstacles qui se posent au bon fonctionnement de son secteur.
    Cette table ronde a permis de poser les constats des freins au développement de la filière bois dans son ensemble, avec des intervenants issus à la fois de la forêt, publique et privée ainsi que de la première et de la deuxième transformation.

  • 11h15 - Face à face n°1 : Les coupes de bois sont-elles possibles en Île-de-France ?

    Franck JACOBEE (ONF) et Guy GIMENES (Île-de-France Environnement)

    Les forêts de la région parisienne se caractérisent par leur très forte fréquentation et leur fonction de conservation d’écosystèmes et d’espèces parfois rares.
    L’attachement des usagers à une vision « figée » de la forêt induit une contradiction chez les citoyens urbains entre leur incompréhension à l’égard des coupes forestières et leur attachement au matériau bois.
    Deux visions différentes de la forêt, deux usages, se sont confrontés pour tenter de trouver un terrain commun de compréhension et de dialogue afin de faire avancer la problématique du partage de la forêt.

  • 11h45 - Témoignage sur la filière bois en forêt de Soignes à Bruxelles

    Stéphane VANWIJNSBERGHE (Institut Bruxellois pour la Gestion de l'Environnement)

    Un exemple de forêt très périurbaine qui parvient à concilier une exploitation de bois réputé pour sa qualité, des contraintes écologiques fortes et une pression récréative très importante.

  • 12h15 - Face à face n°2 : L’expansion de la filière bois énergie : Une bonne chose pour tout le monde ?

    Paul-Antoine LACOUR (COPACEL) et Éric WALME (SEV)

    Le Grenelle de l’environnement a contribué à accélérer la montée en puissance des constructions de chaudières bois depuis quelques années. La demande en bois énergie est par conséquent en constante augmentation et concurrence les autres usages de ces bois de faible qualité.
    Comment préserver tous les acteurs de ce pan de la filière bois par un partage de la ressource ?
    Par ailleurs, comment éviter les excès possibles dans les prélèvements réalisés dans les forêts ?

  • 14h30 - Témoignage d’une construction en circuit court

    Maxime BAUDRAND (Atlanbois)

    Cet exemple relate la construction du bâtiment B à Nantes, une réalisation née de la volonté d’utiliser du bois local, transformé localement. Ce processus peut-il être reproductible en Île-de-France ?

  • 14h30 - Face à face n°3 : La construction en Île-de-France : bois ou béton ?

    François-Xavier MONACO (Les EnR) et Nicolas FAVET (Agence NFA)

    La région Île-de-France est l’une des premières régions françaises en nombre de constructions par an. Comment exploiter les possibilités du bois dans ce secteur ? Faut-il essayer de faire des bâtiments « tout bois » ? Quels sont aujourd'hui les freins à son utilisation ?

  • 16h00 - Table ronde n°2 : Quel avenir pour la filière bois en Île-de-France ?

    Marion ZALAY (DRIAAF), Olivier THOMAS (AEV), Patrick SOULÉ (ONF) et Sébastien MÉHA (Francîlbois)

    La journée a permis de poser les contraintes et les points de vue des acteurs concernés par la filière en Île-de-France.
    Cette dernière table ronde a pu conclure en mettant en valeur les différentes pistes de développement, issues ou non des discussions qui ont pu émerger de ce colloque.

  • 17h00 - Signature de l’acte d’engagement entre l’ONF et l’AEV

    Christian DUBREUIL (AEV) et Jean-Luc DUNOYER (ONF)

    Par cet acte formel, l’AEV a souhaité marquer son engagement à gérer des forêts multifonctionnelles : produire du bois dans le plus grand respect des écosystèmes et des usages ; et ainsi participer au développement de la filière par l’exemple du secteur public.

  • 17h20 - Intervention

    Ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

  • 17h30 - Conclusion générale du colloque

    Président de l'AEV

Suivez-nous